Publié le : 10 décembre 20218 mins de lecture

Le vétérinaire est le médecin spécialisé dans le traitement et la prévention des maladies des animaux, qu’ils soient petits ou grands, de compagnie, de compétition ou sauvages. Il est capable d’examiner les animaux aussi bien en laboratoire qu’en tant que vétérinaire à domicile, et de diagnostiquer toute pathologie ou trouble. Il effectue des vaccinations, fournit des premiers soins et/ou des services médico-chirurgicaux, anesthésie les animaux souffrant de troubles et de traumatismes qui doivent être opérés.

Le vétérinaire est consulté pour les tests et examens cliniques, les prélèvements sanguins, les biopsies et les aspirations de moelle osseuse, puis il interprète les résultats. Il observe les symptômes et agit en appliquant les méthodes scientifiques appropriées : pour le faire au mieux, il doit avoir des connaissances approfondies en médecine, en chimie, en biologie et même en psychologie. Indirectement, le vétérinaire s’occupe aussi de la santé humaine, en offrant des informations utiles sur la prévention des maladies qui peuvent être transmises des animaux à l’homme ou par la consommation d’aliments ou d’autres produits d’origine animale. Il soutient le respect des animaux et protège leur bien-être ; enfin, il promeut la bonne relation homme-animal par des campagnes de prévention et d’éducation à l’hygiène. Mais quelles sont précisément les 10 interventions les plus demandées à un vétérinaire ? Découvrons-le ensemble.

Interventions les plus demandées chez un vétérinaire : Diagnostic et pose de micropuce

En tête de liste des interventions les plus demandées à un vétérinaire aujourd’hui figure le sujet de la micropuce pour les animaux de compagnie.

1. Le médecin vétérinaire est chargé du diagnostic et du traitement des maladies et des troubles affectant les animaux. Il peut prescrire des thérapies adaptées en cas de pathologies ou de traumatismes (fractures, blessures, etc.), ou recommander des interventions chirurgicales pour les résoudre. Le vétérinaire est en mesure de réaliser des prestations médicales et chirurgicales de médecine interne et de soins d’urgence avec l’appui d’une instrumentation dédiée (échographie, appareils de radiographie, etc.).

2. Le vétérinaire est le point de référence pour l’application de la micropuce aux animaux pour lesquels elle est prévue. L’inscription au registre des chiens est une exigence obligatoire à laquelle tous les propriétaires de chiens doivent se conformer. L’inoculation du dispositif d’identification électronique (micropuce) est un service médical, qui doit être effectué par un vétérinaire agréé. Outre le registre canin, il existe également le registre félin et le registre équin. En outre, seuls les vétérinaires peuvent utiliser les données du propriétaire / détenteur de l’animal micropucé pour établir un contact et faciliter la réunification en cas de perte.

Interventions les plus demandées à un vétérinaire : Empoisonnements et analyses cliniques

3. Votre vétérinaire doit être alerté rapidement en cas d’empoisonnement. Les chiens, les chats et les autres animaux de compagnie sont particulièrement exposés aux cas d’empoisonnement, souvent causés par des appâts et des friandises empoisonnés. Les poisons les plus courants sont la strychnine, les herbicides, le métaldéhyde et les raticides, qui agissent rapidement et, s’ils ne sont pas diagnostiqués et traités à temps, peuvent s’avérer mortels. On utilise aussi parfois des poisons hémorragiques, qui agissent plus lentement, montrant leurs effets plusieurs heures après l’ingestion, par des hémorragies internes, une respiration laborieuse et l’épuisement. 4) Parmi les tâches les plus importantes effectuées par le vétérinaire, les examens et tests cliniques ne manquent pas. Les services offerts aux propriétaires de chiens, de chats ou d’autres animaux de compagnie sont nombreux. Parmi ceux-ci, les examens hématologiques, la chimie des liquides, le profil de coagulation, l’examen biochimique des épanchements, les tests urinaires et sédimentaires, le test d’agglutination rapide pour la détermination du groupe sanguin, les tests rapides pour la détection des maladies infectieuses (FIV, Leishmania, FeLV, Erlichia, Giardia, Anaplasma, Rickettsiae, etc.), examen coprologique microscopique et macroscopique, sérologie erylique et lésionnelle par technique Elisa, immunométrie pour la détermination de la progestérone, des hormones thyroïdiennes et du cortisol.

Interventions les plus demandées à un vétérinaire : euthanasie assistée et accidents divers

5. Le vétérinaire est la figure de référence à qui demander l’euthanasie d’un animal qui n’est plus en mesure de récupérer ses capacités vitales. Le terme « euthanasie » vient du grec et signifie littéralement « bonne mort ». De toute évidence, il s’agit d’une décision aux conséquences irréversibles, qui nécessite une certitude totale de ce que l’on fait. Le choix doit être fait avec le médecin et doit être fait dans le meilleur intérêt de l’animal. Le vétérinaire peut conseiller la meilleure solution, mais la décision finale appartient au seul propriétaire.

6. Malheureusement, les chiens et les chats sont souvent sujets à des accidents, des chutes et des placements. S’il est alerté rapidement, le vétérinaire peut sauver la vie de l’animal. Lorsque la respiration est encore présente, cela signifie que le cœur bat et qu’il est possible de procéder à l’évaluation des dommages causés (blessures, hémorragies, abrasions, fractures, etc.). Le médecin peut intervenir de manière autonome ou transporter l’animal vers la clinique vétérinaire la plus proche, en veillant à maintenir le tronc rigide et dans l’axe de la tête. Les lésions internes les plus fréquentes sont celles de la rate, du foie, de la vessie, du cerveau et du diaphragme.

7. Il est également important d’informer le vétérinaire si des corps étrangers sont détectés. Elles peuvent être de différentes natures et concerner toutes les parties du corps de l’animal (yeux, peau, tube digestif, voies respiratoires, oreilles). Les plus courantes sont les épines, les pointes ou autres éléments végétaux qui peuvent se loger entre les espaces interdigitaux, dans les oreilles ou le palais. Ils peuvent également être inhalés et s’installer dans les poumons, le nez ou la trachée.

Vaccins et castration

Parmi les interventions qui ne se démodent jamais et qui figurent parmi les interventions les plus demandées à un vétérinaire d’animaux de compagnie, il y a celles liées à la prévention :

8. Les vaccins recommandés pour les chiens sont ceux contre : la parvovirose, la maladie de Carré et l’hépatite infectieuse. En ce qui concerne les chats, en revanche, la panleucopénie féline, la rhinotrachéite infectieuse et le calicivirus.

9. le vétérinaire s’occupe de la castration des animaux de compagnie. La castration est l’intervention qui sert à enlever les gonades, c’est-à-dire les testicules chez le mâle et les ovaires chez la femelle, ce qui est le cas de la stérilisation du chat. La castration supprime le désir sexuel chez l’animal et, par conséquent, contribue à le rendre plus équilibré (moins enclin à se battre et à vagabonder). Il réduit également le risque d’inflammation utérine, de cancer du sein, de maladie de la prostate et de cancer des testicules.

10) Les soins post-opératoires pour les animaux qui ont subi une intervention chirurgicale sont l’une des tâches requises du vétérinaire. De cette façon, le médecin peut garantir tous les services indispensables au séjour postopératoire et à la restauration des fonctions vitales compromises (respiratoires, cardiocirculatoires, métaboliques, neurologiques).